#girlpower
Agathe Briot
Directrice artistique, illustratrice et parisienne d'adoption, Agathe se distingue par son empreinte artistique toujours élégante et dont le trait chaleureux nous renvoie à ses origines méditerranéennes. Ses illustrations nous transportent dans son univers pétillant et coloré qui met en lumière une muse féminine.
D'où viens-tu?
Je viens de Grasse, dans le sud-est de la France. Depuis mon enfance je suis imprégnée par cette région avec sa lumière, ses couleurs chaudes, ses paysages et la Méditerranée qui la borde.
Pourquoi tes illustrations sont si denudées ?
Car c'est une façon de mettre à nu mes émotions, de rentrer dans l'intimité de mes personnages. À travers cette nudité, j'exprime la liberté de la femme, résolument indépendante et à l'aise dans son époque.
La femme est l'élément central dans ton travail, pourquoi?
J'ai toujours trouvé le corps de la femme intriguant et complexe. C'est un mélange de sensibilité, de force et de rondeurs.
Est-ce que tu te projettes toi même dans tes illustrations ?
Oui, je pense qu'il y a toujours une partie de soi dans ce qu'on créé. Je considère l'illustration comme une forme de journal intime, de thérapie.
— Est-ce ta premiere exposition ?
— Oui!
— Comment tu te sens ?
— Je me sens bien. C'est un mélange d'excitation, d'accomplissement et de fierté.
— Quel(les) artistes adorerais-tu rencontrer ?
— Il y en a beaucoup mais celui que j'aurais rêvé rencontrer, c'est Picasso. Je le questionnerais sur son processus créatif qui n'a jamais connu de panne, de son enfance jusqu'à sa mort. C'est un artiste qui m'a toujours fasciné. Sa vie personnelle était le fruit de son inspiration.
VERNISSAGE ET EXPOSITION, 28 SEPT
Les oeuvres d'Agathe mettent toujours en scène une femme seule dans son intimité. Cette fois sa muse se sprezzaturise.
Plongez dans l'univers pétillant et intimiste d'Agathe Briot à travers sa série exclusive d'illustrations présentée au Sprezzatura.
Days
Hours
Minutes
Seconds
Interview: Hena Labidi @henalbd
Pictures: Elizabeth Young @elizabethyoungpictures
Paris, 20.09.17
Made on
Tilda